Tout simplement parce qu'un reflêt est une pure illusion d'optique qui n'inverse pas plus la gauche et la droite que le haut et le bas. Il faut cependant reconnaître que cette illusion est puissante car quiconque se rase ou se maquille avec la main droite devant un miroir a bel et bien l'impression de voir, en face de lui, une main gauche réaliser ces délicates opérations. Pour dissiper l'illusion, il suffit de regarder une flèche, parallèle à ce miroir, tournée vers la gauche : son image pointe dans la même direction ! Car la réalité géometrique du miroir n'est pas d'inverser l'image dans "axe de la largeur ou de la hauteur, mais... dans l'axe de la profondeur. C'est en effet seulement si on regarde une flèche qui pointe vers le miroir que l'image est inversée. D'où vient alors cette illusion persistante que le miroir inverse la droite et la gauche ? Elle est liée à notre symétrie corporelle. La moitié gauche de notre corps est en effet approximativement semblable à notre partie droite. Une particula­rité qui donne le sentiment que notre double dans le miroir est un véritable humain tourné de 180°. Nous avons beau savoir que ce corps face à nous est un être qui n'existe pas, nous ne pouvons pas nous empêcher de nous comporter avec cette chimère comme si nous avions un humain en face de nous. Pourtant, c'est abusivement que nous considérons que la main qu'il lève est la gauche car ce n'est qu'une représentation mentale. Si cette illusion ne survient jamais avec Ie haut et le bas, c'est parce que notre tête et nos pieds ne sont pas les symétriques l'un de l'autre et qu'aucune ambiguite ne se pose alors à notre système de perception.

Science & Vie "200 questions de la vie, 200 réponses de la science", chez Solar