080413

Idées de génie

 

Albert-Einstein

Un être humain est une partie du tout que nous appelons « Univers », une partie limitée par l’Espace et le Temps.
Il expérimente lui-même ses pensées et ses sentiments comme quelque chose séparé du reste – une sorte d’illusion d’optique de la conscience. Cette illusion est pour nous une forme de prison, nous limitant à nos désirs personnels et à l'affection pour les quelques personnes vraiment proches de nous. Notre tache doit être de nous libérer de cette prison en élargissant notre cercle de compassion, pour embrasser dans leur beauté toutes les créatures vivantes et l’ensemble de la nature.
(...)
Pourquoi voudriez-vous qu’il y ait sur la Terre une multitude de vies ? Il n’y a qu’une vie qui, végétale, animale ou humaine, naît, rit, pleure, jouit, souffre et meurt. Une seule. Et c’est déjà bien assez merveilleux.

Albert Einstein

Posté par Sator à 21:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


070712

Albert a dit

Un être humain fait partie du tout que nous appelons "l'univers", une partie limitée dans le temps et dans l'espace. Il se perçoit, avec ses pensées et ses sentiments, comme quelque chose de distinct du reste, un genre d'illusion d'optique de la conscience. Cette illusion est une sorte de prison pour nous, car elle nous limite à nos désirs personnels et à ne chérir que quelques personnes qui nous sont proches. Notre tâche doit consister à nous libérer de cette prison en élargissant notre cercle de compassion de façon à y inclure toutes les créatures vivantes et toute la nature dans sa beauté.

Albert Einstein

PLA50_1_

 

Posté par Sator à 18:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

070312

Einstein à dit

« Le hasard, c’est Dieu qui se promène incognito.  »
« Le nationalisme est une maladie infantile. C’est la rougeole de l’humanité.  »
« Je veux connaître les pensées de Dieu ; tout le reste n’est que détail.  »
« Si les faits ne correspondent pas à la théorie, changez les faits.  »
« Je ne pense jamais au futur. Il vient bien assez tôt.  »
« Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.  »
« Il n’existe que deux choses infinies, l’univers et la bêtise humaine... mais pour l’univers, je n’ai pas de certitude absolue.  »
« Ne t’inquiète pas si tu as des difficultés en maths, je peux t’assurer que les miennes sont bien plus importantes !  »
« Ce qui compte ne peut pas toujours être compté, et ce qui peut être compté ne compte pas forcément.  »
« J’affirme que le sentiment religieux cosmique est le motif le plus puissant et le plus noble de la recherche scientifique.  »
« Définissez-moi d’abord ce que vous entendez par Dieu et je vous dirai si j’y crois.  »
« La distinction entre le passé, le présent, le futur n’est qu’une illusion, aussi tenace soit-elle.  »
« Le problème aujourd’hui n’est pas l’énergie atomique, mais le coeur des hommes.  »
« Rien n’est plus proche du vrai que le faux.  »
« Ce qui fait la vraie valeur d’un être humain, c’est de s’être délivré de son petit moi.  »
« Un être humain est une partie du tout que nous appelons «Univers»... Une partie limitée dans le Temps et dans l’Espace.  »
« Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d’une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C’est ça la relativité.  »
« Il n’y a que deux façons de vivre sa vie : l’une en faisant comme si rien n’était un miracle, l’autre en faisant comme si tout était un miracle.  »
« Je ne sais pas comment sera la troisième guerre mondiale, mais je sais qu’il n’y aura plus beaucoup de monde pour voir la quatrième.  »
« La théorie, c’est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. Ici, nous avons réuni théorie et pratique : Rien ne fonctionne... et personne ne sait pourquoi !  »

Albert Einstein

Albert-Einstein

Posté par Sator à 20:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,