210313

Hello Panstarrs

 

Montage vidéo de la comète vu dans plusieurs lieux différents à travers le monde :

 

 

 

 

 

Posté par Sator à 06:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


271012

L'échelle de l'Univers

De l’infiniment grand à l’infiniment petit, la taille de l’Univers défie la compréhension humaine. Le site htwins.net vient de récidiver en proposant une nouvelle application vous permettant de dé-zoomer vers les galaxies lointaines ou de zoomer vers les particules élémentaires. Cliquez sur l'image ci-dessous pour visualiser cette belle animation flash. Elle est a conseiller à tous les lycéens et à tous les curieux.

echelle

 

Vu sur regard sur le monde

 

190912

Un petit tour sur la lune

Le Centre pour la Science et l’Exploration Lunaire (Center for Lunar Science and Exploration) a fait équipe avec la NASA pour créer ce merveilleux vol à travers la géographie lunaire. Cette vidéo a été réalisée à partir des archives numériques de la sonde Lunar Reconnaissance Orbiter (LRO) et beaucoup d’autres missions précédentes. Pratiquement chaque grain de la surface de la Lune a été capturé avec des détails époustouflants.

Vu sur area51blog.wordpress.com

Posté par Sator à 18:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

170912

Magnifique Amarssissage de Curiosity en HD

Posté par Sator à 17:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


120712

Eblouissant voyage

Posté par Sator à 12:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

180512

Géminca


geminca


Pendant des années les astronomes ont recherché la cause d'une source de rayons gamma, détectée en 1972, par le satellite américain SAS2, dans les Gémeaux. Il faudra attendre 1987 pour localiser avec certitude le responsable. C'est une étoile, située à 300 al du Système solaire, qui explosa il y a 350 000 ans. C'est une supernova préhistorique. Géminca se déplace à la vitesse de 100 km/s vers le Lynx qu'il atteindra dans 500 000 ans.
Pourquoi avoir eu temps de difficultés pour le trouver ? Tout simplement, il a eu le temps de se diluer et de nous englober.
Mais comment la Terre a t-elle subi un tel bombardement de particules ? Quelles furent les conséquences d'un tel cataclysme ? On parle de la disparition des ¾ de la couche d'ozone, de l'augmentation du dioxyde d'azote, de l'obscurcissement du ciel, d'un refroidissement, d'une redistribution de la vie, etc. Si l'on tient compte de la concordance des temps, Géminga pourrait être responsable de la première glaciation du Riss et peut-être de la disparition des mammouths. On observe aussi à cette époque - le Pléistocène - une étape importante de l'hominisation. La question est posée. Géminca a-t-il favorisé l'émergence de l'homme ? Rien n'est moins sûr. Mais ce dont nous sommes certains, c'est qu'ils ont observé la supernova. Pendant des semaines, voire des mois, un 2e Soleil plus pâle que ce dernier, mais dix fois plus brillant que la pleine Lune, était présent dans le ciel.
Après l'explosion, pendant des milliers d'années, une gigantesque et magnifique nébuleuse a gonflé dans le ciel. Des générations l'ont vue illuminer le firmament comme une splendide et permanente aurore boréale. Un jour, elle dévora le ciel en entier. 30 000 ans après le cataclysme, le voile de lumière s'éparpillant doucement, a englobé la Terre. Nous étions entrés dans la Bulle Locale. Nos enfants en sortirons un jour, dans quelques milliers d'années.

jcboulay.free.fr

 

Posté par Sator à 15:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

230711

Notre système solaire contient des centaines de planètes

Neuf planètes dans le système solaire ? C'est ce que plusieurs générations d'élèves ont appris, déployant des trésors d'ingéniosité mnémotechnique pour retenir dans le bon ordre Mercure, Venus, Terre, Mars, Jupiter, Satume, Uranus, Neptune et Pluton. Mais, pour être complet aujourd'hui, il faudrait y ajouter Cérès, Eris, Makemake, Haumea... et potentiellement deux cents autres planètes naines qui restent à découvrir! Depuis les années 2000, de nombreux objets tournant autour du Soleil ont en effet été découverts, dont certains sont encore plus gros que Pluton. Ce qui a conduit l'Union astronomique intemationale, en 2006, à supprimer à cette petite dernière son grade de "planète". Désormais, pour se nommer ainsi, un objet doit non seulement toumer autour du Soleil et avoir une forme sphérique, mais aussi avoir fait le ménage sur son orbite. Or, Pluton était la seule des neuf soeurs à nager au milieu d'autres petits corps, ceux de la ceinture de Kuiper. Il ne reste donc que huit planètes. En contrepartie, une nouvelle famille a été créée : celle des planètes "naines", qui se distinguent des asteroïdes par leur forme sphérique. Et elles promettent d'être nombreuses !
Car, si la première ceinture d'astéroïdes du système solaire, située entre Mars et Jupiter, n'abrite qu'une planète naine (Cérès) parmi 475000 astéroides, la seconde, celle de Kuiper, recèle probablement des surprises. Sombre et lointaine (trente fois plus loin du Soleil que la Terre), elle reste difficile à observer. Or, "elle contiendrait des milliers d'objets de plus de 100 kilomètres de long et certainement de nombreuses planètes naines!", pense Timothy Spahr, directeur du Minor Planet Center. Ce n'est pas tout: certains chercheurs lorgnent déjà vers le nuage d'Oort, une gigantesque sphère qui engloberait le systeme solaire, où des objets pourraient atteindre la taille de Mars !
B.R.

Science & Vie n°1115 - Août 2010

 

Posté par Sator à 19:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,