260612

NIKOLA TESLA

doc1

Génie oublié ou mal connu, Nikola Tesla est pour­tant à l'origine de la plupart des grandes inventions modernes. C'est en effet ce Serbe émigré aux Etats­Unis qui a découvert une multitude de technologies liées à l'électricité. Notamment le courant alternatif (jusque-là les installations ne fonctionnaient qu'en courant continu), une théorie sur la radioactivité, la télécommande, le générateur, le moteur à induction électrique, la lampe à haute fréquence plus écono­mique que les néons, et la bobine Tesla des téléviseurs à tube cathodique. En 1893, bien avant Marconi, il met au point un système de transmission des messages télé­graphiques sans fil, en utilisant les ondes hertziennes. Il découvre le principe de réflexion des ondes sur les objets, en 1900, et publie des travaux qui permettront plus tard la mise au point des premiers radars. Il a déposé en tout plus de 900 brevets qui, pour la plu­part, ont été volés par Thomas Edison.
Nikola Tesla avait en effet une vision idéaliste de la science et voulait livrer les technologies gratuitement au public, ce qui lui a valu l'hostilité des milieux finan­ciers de l'epoque. Il avait, par exemple, imaginé que la tour Eiffel émette un puissant champ électrique pour que tous les Parisiens puissent utiliser l'électricité gra­tuitement. En 1898, il fabrique une arme à resonance qui, grâce à une multitude de petits coups répétés, fait trembler un immeuble entier. Il fabrique des bateaux lanceurs de torpilles télecommandées, dont l'un peut même devenir sous-marin.
A la fin de sa vie, considérablement appauvri, Nikola Tesla travaille à un « rayon de la mort » pour l'US Air Force. Il cherche aussi à mettre au point sa fameuse « énergie libre », une source d'énergie infinie et gratuite, ce qui achève de le discréditer aux yeux de ses collègues scientifiques de l'époque. Il meurt le 7 janvier 1943. Le FBI confisquera toutes ses notes et toutes ses maquettes de travail.
Son nom est cependant resté comme unité de mesure de l'induction magnétique : le tesla.

Bernard Werber, "Nouvelle encyclopédie du savoir relatif et absolu"


Posté par Sator à 17:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


250612

Génie oublié

Posté par Sator à 22:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,